Laura Haie

Confiez leur vos désirs

Premier né d’une série de robots effectuant des gestes « inutiles mais sources de plaisir », ce robot invite le public à lui offrir un sucre pour « se faire un canard de café ».

Faire un canard de café, c’est créer une sucrerie, un met. On l’offrait à ses enfants pour les récompenser, ou bien imbibé d’alcool, il soignerait les maux de gorge et de transport. C’est un geste de plaisir, de patience, de délectation avant la dégustation du sucre imbibé, puis du café. Un moment presque intime….

À l’opposé du rôle traditionnel donné aux robots, les humains peuvent donc confier au robot de Laura Haie des gestes inutiles leur donnant satisfaction. La machine devient donc un objet réalisant des désirs, du moins en théorie. Car, à la vision de ce geste, l’homme sera t-il réellement satisfait ? Et si le robot s’approprie nos plaisirs, ressent-il pour autant de la satisfaction en effectuant ces petits gestes inutiles ? Quelle relation pouvons-nous dès lors entretenir avec cette machine absurde ?

Oeuvre produite avec le soutien du Festival Accè)s( et du Lieu Multiple