logo

CsO : Suguru Goto

En collaboration avec Antoine Schmitt, Lucio Arese & Patrick Defasten

D’une techno minimale incisive à un ambiant scintillant, CsO est un live audio-visuel en trois parties, une exploration de la nature humaine et de son environnement, de sa représentation post-humaniste à ses origines organiques.

CsO signifie « Corps sans Organe ». Avec ce concept emprunté à Mille Plateaux de Deleuze et Guattari – et à la pièce radiophonique d’Antonin Artaud, «Pour en finir avec le jugement de Dieu» – CsO interroge le futur d’une humanité en passe de devenir post-humaine dans une oeuvre singulière qui répond au désordre de nos esprits face à l’omniprésence de la technologie. A la fois organique et esthétiquement futuriste, CsO est le nom du 3ème tableau : une composition pour vidéo interactive dirigée par l’artiste français Antoine Schmitt, illustrant l’ambivalence mêlée de fascination d’une espèce en butte à la complexité de sa propre nature et submergée par ses propres créations.
Continuum, 2ème opus vidéo, est un hommage à la vie et à ses origines (vidéo : Lucio Arese). Enfin, Body Jack (vidéo : Patrick Defasten), une pièce beaucoup plus dure et d’inspiration futuriste, influencée par la cybernétique et la science-fiction.

 

From an incisive minimal techno to a glittering ambient music, CsO is a live AV performance in three parts, an exploration of the human nature and its environment, from its post-humanist representation to its organic origins.

CsO means “body without organ” (in french). With this concept borrowed from Deleuze and Guattari’s “Thousand Plateaux” – and Antonin Artaud’s radio play : “To end with the judgment of God” – CsO questions the future of a nearly post-human humanity in a work whose falsely chaotic aesthetic responds to the disorder of our minds against the omnipresence of  technology. Both organic and aesthetically futuristic CsO is the name of the third part: this composition for interactive video directed by french artist Antoine Schmitt, illustrating the fascination mingled ambivalence of a species facing the complexity of his own nature and overwhelmed by its own technological creations.
Continuum, the second video opus, is a tribute to the life and its origins (video Lucio Arese). Finally, Jack Body (Video: Patrick Defasten), is a harder piece, with futuristic inspiration, inspired by cybernetics andscience fiction.

partenaire : Le Cube | label : Athor Harmonics, 2016 | durée : 3 x 15 mins